•  Condamnation


     

     




    L'article 322-1 du Code pénal prévoit que le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins sons autorisation sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain est puni de 3 750 Euros d'amende et d'une peine de TIG lorsqu'il résulte qu'un dommage léger.

     

    L'alinéa 2 du précédent article stipule que la sanction passe à 7500 Euros d'amende accompagnée d'une peine de TIG lorsque le bien détruit est destiné à l'utilité ou la décoration publique et appartient à une personne publique ou chargée d'une mission de service public.

     

          Publicité urbaine




    Condamnation

    Rajout, au carbone 14, aux peintures rupestes des grottes de Lascaux, 2011

     

     

     

     

     

    Condamnation

                          Travail à la bombe pour une exposition sur exposition ; collection du Louvre.

                          Pchiiittt-Bzzz, 2011

     

     

     

     

    Homage à Rodolphe Huguet avec son oeuvre d'art contemporain : Fronde, 2011,

    Une mise en abîme pour créer une oeuvre photographique : Monde de M ... ! , 2011

     

    Le bronze patiné noir est posé, à l'origine, sur un rocher de trois tonnes où le lance-pierre fait symbole.Les révoltes de Rodolphe Huguet ont la peau dur, elles ont une ambition qui dépasse le projet personnel et convoque une force collective. Le substitut du roc par un menbre du monde de m, remplit le même postulat mais l'augmente d'une complicité d'adhésion et d'encou-rage-ment de la communauté du monde de m.

    L'oeuvre originale est un appel à faire bloc pour lancer le pavé dans la mare d'un monde dénervé et désorganisé. Nous partageons dans la symbolique, de black vêtu, cette vision avec le remake photographique  pour la galerie du monde de m.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     ,

    Homage aux indigné(e)s

                                                                                                                       Cyber-mouche, 2011

     

     

    Déclaration de Stéphane HESSEL (résistant de la 2éme guerre mondiale)

     Aussi, appelons-nous toujours à "une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. A ceux et celles qui feront le XXIe siècle, nous disons avec notre affection :

    "Créer, c'est résister. Résister, c'est créer."

    En métaphore et  pour traduire la levée du mouvement des indigné(e) dans une Europe en banqueroute, l'animation utilise l'influence d'une idée centrale qui l'emporte sur tout développement d'argumentaire qui serait en plus du nécessaire. Dans un souci d'universalité et par le signe admis, cette cyber-mouche  prise dans la toile, adhère au mouvement et s'affirme dans sa plus simple expression.

     Monde de M, en avant !!!

     

     

     

     

     

     

     

     

       Dessin Sumi-e dans le fond des toilettes d'une exposition au Palais de Tokyo

       "Paix, Amour, Liberté et fleur " , 2011.

     

     

     

     

    L'aventure continue !